10/12/2020 à 19h30

Disponible en replay jusqu’au 13/12/2020

Suleima

(2014 – 15 min)

Cinéma

Suleima

Cinéma

Suleima

Portrait d’une femme qui agit comme un exemple pour de nombreuses personnes qui dévouent leur vie à celle des autres et oeuvrent en silence. Suleima écoute sa voix intérieure. C’est une femme dans la quarantaine qui rejoint la révolution dès ses débuts. Elle choisit de se séparer de son mari, qui fait également partie de l’opposition au régime syrien, mais désapprouve son activisme. Elle est alors rejetée par son fils et sa fille lorsqu’elle demande le divorce. Elle n’est pas une membre célèbre de l’opposition syrienne, mais une activiste ordinaire de la banlieue de Damas qui a choisi de se sacrifier pour les autres. Détenue à deux reprises, elle dit : “Je préfère mourir que de voir quelqu’un être arrêté et ne pas essayer de l’aider”. La révolution pour elle n’est pas seulement contre le régime politique, mais est aussi une résistance face à une société dominée par les hommes et à toutes sortes de répression.

Biographie

JALAL MAGHOUT

Jalal Maghout est un artiste visuel et réalisateur syrien indépendant, qui a commencé sa carrière en 2010 après avoir été diplômé de l’Université de Damas en communication visuelle. Il a produit plusieurs court-métrages d’animation, qui ont été présentés dans des festivals à l’international. Jalal Maghout a également participé en tant que jury dans plusieurs festivals internationaux, dont ceux de Stuttgart et d’Annecy. En 2019, il sort diplômé de l’Ecole de Cinéma de Babelsberg Konrad Wolf, en réalisation de films d’animation, avec “Have a Nice Dog!”.