JESSER

Musique | Portrait des artistes

Syrien n’est fait#3 

Jesser, “le pont” : quand deux musiciens syriens rencontrent deux musiciens français, quand l’âme de la musique orientale arabe rencontre le jazz. C’est en partageant leurs compositions que Hareth Mehdi, Yamen Al Yamani, Guilhem Cazeils et Gaspard Guerre, qui se sont rencontrés à Bordeaux, s’inspirent et s’influencent mutuellement. Chacun apporte son expérience au service de ce mélange entre oud, violoncelle, guitare et batterie.