MOHAMMAD HIJAZI

Cinéma | Portrait des artistes

Syrien n’est fait#3

Né en 1988 à Damas en Syrie, Mohammad Hijazi s’adonne au montage vidéo, aux effets visuels 2D et 3D, au graphisme animé et aux formats courts. Pendant la révolution syrienne, il s’investit dans l’aide humanitaire et l’activisme médiatique. Incarcéré, à sa libération il part pour le Qatar, passe par la Jordanie et le Liban, puis rejoint la Turquie où il est superviseur de post-production, producteur et directeur artistique. Il arrive en France en 2017. Fondateur et membre d’Art Cube, il réalise de nombreuses créations audiovisuelles au sein de ce collectif de vidéastes syriens et travaille également étroitement avec le chorégraphe Taigue Ahmed.

Les courts métrages d’animation “A Matter of Life and Death” et “A Day in Detainee’s Family Life” de Mohammad Hijazi nous font vivre la violence et les traumatismes que subit la population civile syrienne, ainsi que l’espoir et la force qui l’habitent.

A Day in Detainee’s Family Life

2017

En Syrie, c’est la fête des Mères. Durant cette journée, des milliers de mères syriennes attendent… Dédié à toutes les familles qui souffrent encore chaque jour et espèrent pouvoir trouver un indice leur menant à leurs tendres disparus, à toutes les mères qui attendent semaine après semaine de voir leurs tendres disparus, même à travers des barreaux.