WAEL ALKAK

Musique | Portrait des artistes

Syrien n’est fait#2

Né en 1982 à Jaramana, ville de la banlieue sud de Damas en Syrie, Wael Alkak est diplômé du Conservatoire de Damas. Il s’initie à la musique populaire syrienne, pratique le bouzouk, les percussions, le saxophone et le clavier, avant de passer à la composition digitale. Percussionniste pour l’Orchestre national syrien, il se produit avec des groupes (funk, acid house, folklore), travaille pour le cinéma et la TV. En France depuis 2012, Wael Alkak sort la même année son album Neshama, projet contemporain exceptionnel qui interprète des rythmes traditionnels dans des versions numériques électroniques, combinant des enregistrements de chants révolutionnaires lors des manifestations, des adaptations musicales visionnaires et des improvisations en live, à base de styles folkloriques, de rythmes traditionnels et de musique arabe classique. Son travail s’inscrit plus largement dans un projet de sauvegarde du patrimoine musical syrien. En 2017, il sort un second album Men Zaman, résultat de 5 ans de recherche sur l’évolution de la musique arabe.