11/12/2020 de 21h à 22h

Osloob &

Abo Gabi (live)

Musique

 

 

Osloob & Abo Gabi 

Live

Osloob & Abo Gabi

Osloob et Abo Gabi, deux grands habitués de Syrien n’est fait, nous font le plaisir d’un nouveau live. Le rappeur palestinien Osloob et le chanteur syro-palestinien Abo Gabi ont entamé leur collaboration en 2019. Mélangeant musique électronique, mawwal, tafrid soufi et rap, ils s’inspirent également de poèmes de Mahmoud Darwich, Amal Danqal et Al-Hallaj.

En partenariat avec l’atelier des artistes en exil.

Biographie

OSLOOB

Osloob est un rapper, producteur, beatmaker et beatboxer palestinien né au Liban. Fondateur du groupe Katibeh 5, il a produit 2 albums avec eux : Ahla Fik Bil Mokhayamat (Welcome to the Refugee Camps) and Al Tareeq Wahad Marsoum (The Road Ahead is One and Known). Il a également collaboré avec de nombreux rappeurs et chanteurs à travers le monde arabe (Liban, Palestine, Jordanie, Syrie, Egypte, Tunisie, etc.). Osloob a également produit plusieurs mixtapes, dont Fasl, qui rassemble plusieurs rappeurs palestiniens à travers le Moyen-Orient. Depuis son arrivée en France en 2014, Osloob a travaillé avec de nombreux musiciens, dont la flûtiste franco-syrienne Naïssam Jalal, avec laquelle il a créé une nouvelle esthétique arabe hip hop. Al Akhareen, tantôt un duo, tantôt un trio ou un sextet, a joué dans de nombreux festivals en France. En 2019, il collabore avec le chanteur syro-palestinien Abo Gabi, autour d’un projet mélangeant musique électronique, mawwal, tafrid soufi et rap, et s’inspirant de poèmes de Mahmoud Darwich, Amal Danqal et Al-Hallaj.

Biographie

ABO GABI

Chanteur syro-palestinien originaire du camp de Yarmouk, Abo Gabi interprète des chansons populaires, ainsi que d’autres de son propre registre. Un répertoire qui retrace les années de guerre au son de la musique orientale traditionnelle et contemporaine. Diplômé en journalisme et média de l’Université de Damas, il a étudié les origines de la musique et du chant orientaux, ainsi que l’improvisation en Syrie, Turquie et en Asie centrale. En 2019, il collabore avec le rappeur palestinien Osloob, autour d’un projet mélangeant musique électronique, mawwal, tafrid soufi et rap, et s’inspirant de poèmes de Mahmoud Darwich, Amal Danqal et Al-Hallaj.